5€ de descuento en tu primera compra !Apúntate ahora!

5 tips to prevent annoying back pain

5 conseils pour prévenir le mal de dos

23 minutos 4313 views

Grâce à de simples changements au niveau de votre posture et à certaines actions à introduire au quotidien, vous pourrez prévenir le mal de dos.

Saviez-vous que c’est l’une des principales causes de consultation chez le médecin ?

Lisez la suite, car dans cet article nous vous disons tout sur l’un des problèmes de santé les plus fréquents dans les cabinets médicaux, qui touche des personnes de tout âge.

Aujourd’hui, nous allons vous parler de :

    • Quelles sont les causes du mal de dos ?
    • Que pouvons-nous faire pour prévenir le mal de dos ?
    • Comment soulager le mal de dos ?

Nueva llamada a la acción

Quelles sont les causes du mal de dos ?

Le mal de dos, qui se manifeste surtout dans les régions inférieure (lombaire) et supérieure (cervicale), est l’une des affections les plus communes.

Bien qu’elle touche le plus souvent les personnes âgées, les jeunes sont de plus en plus susceptibles de souffrir de maux de dos et de douleurs cervicales.

Pourquoi ?

Déjà avant la pandémie, le mal de dos était le deuxième motif le plus fréquent de consultation chez le médecin, juste après le rhume.

Le fait de passer plus de temps à la maison a entraîné une augmentation de la sédentarité. Par conséquent, nous passons beaucoup de temps assis ou allongés sur le canapé, sans faire attention à notre posture.

C’est l’une des raisons pour lesquelles les jeunes et les personnes âgées souffrent de plus en plus fréquemment de maux de dos.

Bien que ce soit l’une des causes principales, ce n’est pas la seule. Voici quelques-uns des autres facteurs de risque du mal de dos :

Principaux facteurs de risque du mal de dos : 

  • L’âge : avec le temps, l’usure des os et des articulations est inévitable, entraînant une dégénérescence des tissus qui constituent le dos.
  • Génétique : il existe des maladies de la colonne vertébrale qui trouvent leur origine dans le facteur génétique.
  • La sédentarité : le manque d’activité physique augmente le risque de douleurs dorsales ou en accroît l’intensité.
  • Surcharge pondérale : l’excès de poids augmente la pression sur la région lombaire.
  • Mauvaise posture : posture inadéquate que nous adoptons de manière répétée sur une période prolongée.
  • Contraction d’un muscle ou d’un ligament.
  • Risques professionnels : les emplois qui nécessitent de soulever fréquemment de lourdes charges, de rester debout pendant des heures ou de rester assis sans appui dorsal adéquat sur une chaise non ergonomique constituent un risque pour la santé de votre dos.
  • Origine émotionnelle : le mal de dos peut également être causé par une charge émotionnelle dont nous ne sommes même pas conscients.

Ce sont les principales causes du mal de dos.

Comme vous pouvez le constater, vous pouvez prévenir le mal de dos en faisant attention à votre posture et à votre mode de vie actuel. Mais nous en parlerons plus en détail ci-dessous. 

Que pouvons-nous faire pour prévenir le mal de dos ? 

Le mal de dos, ces douleurs qui se manifestent généralement au niveau du cou (cervicales) et du bas du dos (lombaires), devient une affection chronique lorsque nous n’y prêtons pas suffisamment attention.

Bien qu’elle soit assez fréquente, elle peut être évitée grâce à différentes actions.

Conseils pour prévenir le mal de dos

Découvrez ce que les experts recommandent :

Trouver la posture parfaite

Hygiène posturale : c’est le concept que les spécialistes utilisent pour désigner les soins de la posture. Une posture dont nous devons prendre soin non seulement en position assise, mais aussi en position debout et en marchant.

Mais… quelle est la posture parfaite ?

Si vous êtes debout, assurez-vous que vous avez :

  • Dos droit avec les épaules baissées et orientées vers l’arrière.
  • Menton parallèle au sol.
  • Colonne vertébrale droite et hanches droites.
  • Vos pieds doivent être écartés de la même largeur que vos épaules et vous devez répartir le poids de votre corps sur vos deux jambes.
  • Gardez vos mains ouvertes et détendues, les paumes tournées vers l’intérieur.

 

En revanche, quand vous restez assis trop longtemps :

  • Ajustez votre chaise de manière à pouvoir poser vos deux pieds sur le sol. Ils doivent former un angle à 90 degrés. Par conséquent, évitez de croiser fréquemment les jambes.
  • Votre menton doit être parallèle au sol et le sommet de votre tête parallèle au plafond.
  • Assurez-vous que votre dos est bien appuyé contre le dossier du siège et bien droit.
  • Relâchez vos épaules.

Nous savons qu’au début, il est difficile de garder ces recommandations à l’esprit, mais avec le temps, vous adopterez naturellement cette nouvelle position.

Privilégiez un mode de vie actif

Comme indiqué plus haut, la sédentarité et le surpoids sont deux des principales causes du mal de dos.

Donc, pour l’éviter, vous devez commencer par augmenter votre activité physique quotidienne, que ce soit par des promenades ou en pratiquant une activité physique modérée de 45 minutes ou d’une heure.

Prêtez attention à vos mouvements

Les mouvements brusques, tout comme d’autres mauvaises habitudes, peuvent abîmer votre colonne vertébrale et même entraîner des déchirures voire d’autres blessures. Le plus souvent, cela se résume à une mauvaise manipulation des objets lourds.

Alors comment faire ?  

Écartez vos pieds à la largeur des épaules et pliez les genoux. Contractez vos muscles abdominaux lorsque vous vous baissez de façon à ce que ce soit votre abdomen qui travaille. Si l’objet est trop lourd, demandez de l’aide.

Canaliser le stress et les émotions 

Pour prévenir le mal de dos, nous devons nous débarrasser de ces fardeaux émotionnels dont nous ignorons souvent l’existence.

Certaines personnes n’accordent pas à la santé mentale l’importance qu’elle mérite, or celle-ci est souvent à l’origine de l’apparition d’affections physiques, parfois très graves.

Nous vous recommandons donc d’éviter le stress, de faire part de vos inquiétudes à vos proches et de demander de l’aide lorsque vous avez besoin d’un soutien émotionnel ou psychologique.

Consulter un ostéopathe ou un physiothérapeute 

Presque toutes les personnes qui souffrent du dos ont tendance à consulter un spécialiste lorsque la douleur devient chronique. À ce stade, le nombre de solutions et de recommandations que les experts peuvent proposer aux patients est réduit.

Par conséquent, il est donc préférable de se rendre régulièrement chez l’ostéopathe ou le physiothérapeute, afin de vérifier que tout va bien et de détecter les éventuels problèmes de santé qui pourraient survenir en temps voulu.

Comment soulager le mal de dos ? 

Si vous lisez cet article, cela signifie que vous souffrez probablement déjà régulièrement de maux de dos. Pour cette raison, nous voulons vous faire part de l’une des solutions les plus immédiates à essayer dès maintenant par vous-même.

Certains compléments alimentaires sont recommandés pour soulager un mal de dos existant, principalement ceux destinés à atténuer la douleur dont souffrent déjà les patients.

Quels sont les meilleurs compléments alimentaires pour le mal de dos ?  

Sur le marché, vous trouverez des solutions de toutes sortes, mais les plus efficaces sont celles qui exercent une action directe et sont appliquées de manière localisée, comme les crèmes et les gels.

Le gel de silicium organique agit positivement sur les articulations et contribue à améliorer les problèmes articulaires.

Notre recommandation ! Massez la zone avec le gel Silicium G5, car il pénètre rapidement dans la peau et procure un bien-être immédiat, en réduisant l’inconfort dû aux blessures, à l’usure et à la pratique sportive intense. Afin d’augmenter son efficacité, il est recommandé de l’appliquer après le relâchement des muscles du dos. Pour ce faire, vous pouvez recourir à des séances de thérapie par massages de décontraction ou à l’utilisation d’outils conçus à cet effet.

Sans aucun doute, le gel est un complément très efficace pour soulager le mal de dos.

Cependant, il existe également d’autres compléments alimentaires qui permettent de prévenir le mal de dos, notamment ceux qui contiennent des nutriments qui contribuent à renforcer, à tonifier et à soutenir les nerfs, les vertèbres, les muscles, les ligaments, les tendons, les disques et le cartilage.

Voici les nutriments que doivent contenir ces compléments pour que vous puissiez oublier votre mal de dos.

  • Calcium : principal minéral constitutif des os, il est essentiel au maintien et au renforcement de la colonne vertébrale.
  • Magnésium : en cas de carence en magnésium, celui-ci est extrait des os et les affaiblit. Le magnésium est également essentiel pour renforcer les muscles qui soutiennent la colonne vertébrale.
  • Manganèse : il contribue à la création du collagène, un tissu conjonctif qui affecte directement les os, les articulations, les muscles et la peau.
  • Zinc : il intervient dans la formation et la minéralisation des os.
  • Vitamine B12 : elle participe à la formation des cellules osseuses et des globules rouges dans la moelle osseuse. Une carence peut être associée à l’ostéoporose.
  • Vitamine C : essentielle à la production de collagène, un composant essentiel des os, des cartilages, des tendons et des muscles.

À ce sujet, nous vous recommandons également de prendre le G7 Activ+ en gélules, car il est conçu pour nourrir et renforcer les tissus osseux et articulaires.

Sa composition contient une source innovante de silicium organique qui agit en synergie avec le magnésium et la vitamine C.

En prenant une gélule par jour, vous contribuez à la bonne régénération et au renforcement du cartilage, vous améliorez le maintien et le développement normal des os et des articulations, vous favorisez la production de collagène et vous maintenez la souplesse des articulations.

Dans tous les cas, quelle que soit l’option que vous choisissez pour prévenir ou soulager le mal de dos, s’il est déjà apparu, vous devez impérativement consulter un spécialiste en la matière. Seuls les professionnels du secteur sauront évaluer votre cas et vous recommander le meilleur traitement.

Maintenant que vous savez comment prévenir le mal de dos, qu’attendez-vous pour suivre nos conseils ?

​ ​