5€ de descuento en tu primera compra !Apúntate ahora!

Plancher pelvien affaibli symptôme

Affaiblissement du plancher pelvien : symptômes et exercices pour le renforcer

12 minutos 676 views

Lorsque l’on parle d’un plancher pelvien affaibli, cela signifie que la capacité à coordonner les muscles responsables des voies urinaires a diminué, ce qui entraîne des fuites urinaires, de la constipation, un effort pendant la défécation ou l’envie constante d’aller aux toilettes. 

New Call-to-action

Affaiblissement du plancher pelvien : symptômes et causes courantes

Le fait d’avoir un plancher pelvien affaibli et de ne pas s’en préoccuper peut entraîner ce que l’on appelle un dysfonctionnement du plancher pelvien, une affection assez fréquente qui touche davantage les femmes et qui se traduit par une incapacité à coordonner correctement les muscles du plancher pelvien, aussi bien pour uriner que pour déféquer. 

Les muscles du plancher pelvien sont la base, le siège d’organes importants tels que l’utérus, la vessie ou le rectum, c’est-à-dire qu’ils constituent la structure principale qui soutient ces organes et veille à ce qu’ils soient bien positionnés à leur place, raison pour laquelle l’exercice de ces muscles, comme celui d’autres muscles du corps, permet de prévenir aussi bien les douleurs pelviennes que d’autres affections plus graves. 

En fait, un plancher pelvien fort signifie que vous pouvez contracter et relâcher les muscles normalement et donc aller aux toilettes sans problème, car il s’agit d’une action musculaire comme une autre, au même titre que la contraction des biceps lorsque vous faites de la musculation à la salle de sport, par exemple. Dans un rapport, l’American Society of Colon and Rectal Surgeons (ASCRS) explique quels sont les symptômes les plus courants d’un affaiblissement du plancher pelvien, à savoir une contraction persistante des muscles au lieu de leur relâchement :

  • Des pertes de selles ou d’urine.
  • Des problèmes pour déféquer (aller à la selle).
  • Une évacuation intestinale incomplète.
  • Une lésion traumatique au niveau de la région pelvienne (comme un accident de voiture).
  • Grossesse
  • Âge avancé
  • Une surutilisation des muscles pelviens (comme aller aux toilettes trop souvent)
  • Une surcharge pondérale.
  • Le surpoids
  •  Le fait d’avoir subi une chirurgie pelvienne.

La grossesse est une autre cause fréquente de dysfonctionnement du plancher pelvien ou d’affaiblissement du plancher pelvien, car les muscles et les tissus du plancher pelvien peuvent se resserrer pendant la grossesse, surtout si l’accouchement a été compliqué ou long. Parmi les causes, la génétique joue également un rôle important, car il s’agit d’un dysfonctionnement héréditaire.

Méthodes pour soulager un plancher pelvien affaibli

L’affaiblissement du plancher pelvien peut entraîner une gêne et des douleurs au niveau du bassin en raison des symptômes qui en découlent, mais comment soulager les symptômes et la gêne qu’il occasionne ?

L’une des principales gênes est le besoin fréquent d’aller aux toilettes. Cependant, l’une des premières recommandations pour cette affection est de faire de l’exercice. Lorsque vous bougez, votre corps libère ce que l’on appelle en médecine des « endorphines », c’est-à-dire des analgésiques naturels produits par l’organisme, qui soulageront cette sensation désagréable. 

Une autre gêne fréquente provient de douleurs modérées lors de la défécation et de la miction, ainsi que de la constipation, voire d’une gêne dans le bas du dos et d’une douleur constante au niveau du bassin en l’absence de défécation. Vous pouvez atténuer la douleur en plaçant une couverture chauffante sur la région pelvienne ou en prenant un bain d’eau chaude, ce qui augmente la circulation sanguine dans la région et atténue la douleur. 

D’autre part, il existe des principes actifs scientifiquement prouvés qui aident à soulager et à améliorer les pertes urinaires, comme les graines de citrouille pour leurs propriétés anthelminthiques, ainsi que des acides aminés, des phytostérols (comme le bêta-sitostérol), des minéraux et des acides gras essentiels.

D’autres méthodes efficaces peuvent aider à réduire les douleurs pelviennes chroniques : la prise de compléments alimentaires qui, outre les produits susmentionnés, contiennent parfois de faibles quantités de minéraux et de vitamines, tels que la vitamine E, la vitamine D ou le magnésium, ce qui peut provoquer des douleurs. C’est pourquoi il est préférable de consulter un spécialiste qui sera en mesure de recommander un dosage adapté pour ces vitamines.

Exercices de renforcement du plancher pelvien

Des pratiques telles que la méditation, les abdominaux hypopressifs, les postures de yoga et divers exercices de respiration profonde constituent la première étape dans la réduction du stress et de la tension qui peuvent entraîner des douleurs. Voici quelques asanas de yoga pour renforcer le plancher pelvien :

Malasana. Il s’agit d’une posture qui ouvre les hanches, assouplit et détend le bas du dos. Elle étire également les muscles adjacents au plancher pelvien et contribue à le renforcer. 

Setu Bandhasana. Il s’agit d’une posture semi-inversée qui consiste à soulever le plancher pelvien et à le placer au-dessus de la poitrine, ce qui permet de libérer le poids des organes internes tout en renforçant le plancher pelvien en soulevant et en abaissant le bassin.

Skandasana. Cette autre posture ouvre également les hanches, étirant tous les muscles de l’intérieur des jambes, ce qui est étroitement lié à la zone pelvienne.

D’autre part, comme l’indique la National Library of Medicine (NIH) dans un rapport sur l’exercice et l’entraînement du plancher pelvien, certains d’entre eux sont :

Insérez un doigt dans le vagin et serrez les muscles comme si vous vous reteniez d’uriner. Vous devriez sentir les muscles se contracter et bouger de haut en bas. Une autre option d’exercice vaginal est :

  • Vider complètement la vessie.
  • Contractez les muscles du plancher pelvien et maintenez la position pendant 10 secondes.
  • Détendez à nouveau les muscles pendant 10 secondes.
  • Faire 10 répétitions, 3 à 5 fois par jour (matin, après-midi et soir).

En résumé, le fait d’avoir un plancher pelvien affaibli ou dysfonctionnel a tendance à affecter davantage les femmes en raison de la grossesse, entre autres, d’où l’importance de réaliser les exercices constants appropriés, de modifier son alimentation et de prendre une supplémentation basée sur des compléments qui nous apportent des minéraux et des vitamines. Orgono Articomplex, par exemple, sont des gélules à base de silicium organique, enrichies en magnésium, vitamine C et zinc. Une combinaison parfaite pour renforcer les muscles et fournir à notre organisme un apport supplémentaire en oligo-éléments et en minéraux.

New Call-to-action

Laissez un commentaire

Il n'y a pas de commentaires

​ ​