5€ de descuento en tu primera compra !Apúntate ahora!

como respirar al correr: técnicas

Comment respirer en courant : technique et conseils

10 minutos 182 views

Vous voulez savoir comment respirer en courant pour être moins fatigué ? Sans aucun doute, la prise en compte de certains critères avant de faire du sport vous aidera à aller encore plus loin sans vous sentir essoufflé. La réalité est que lorsque nous courons, il peut être difficile de maintenir un rythme respiratoire adéquat.

New Call-to-action

Dans cet article, nous répondrons à certaines questions telles que : pourquoi suis-je essoufflé lorsque je cours ou quelle est la bonne façon de respirer en courant ? Nous vous donnerons également quelques conseils pour réduire la fatigue lors de la course. Êtes-vous prêt à devenir un coureur accompli ?

Pourquoi suis-je essoufflé quand je cours ?

 Pourquoi-suis-je-essouffle-quand-je-cours

Souvent, surtout lorsque nous venons de commencer notre routine de course, nous ressentons un manque d’oxygène et une sensation d’étouffement. Il s’agit d’un problème assez courant dont la cause n’est autre qu’une mauvaise respiration, généralement à partir de la poitrine et de manière superficielle. Une autre cause de l’essoufflement peut être votre condition physique initiale, c’est pourquoi il est assez fréquent chez les coureurs débutants

L’essoufflement peut également être causé par une course à un rythme trop rapide, mais cela peut être dû à un phénomène connu sous le nom de bronchoconstriction ou d’asthme induit. Dans ce dernier cas, les symptômes apparaissent généralement après l’exercice, après 5 à 20 minutes.

Quelle est la bonne façon de respirer en courant ?

Si vous voulez que votre entraînement soit aussi efficace que possible, vous devez prêter attention à votre respiration. Vous vous demandez peut-être quelle est la bonne façon de respirer pendant la course. Eh bien, nous voulons vous aider avec ces conseils pour apprendre à respirer correctement sans s’étouffer pendant l’exercice. Prenez note !

  1. La respiration diaphragmatique. Lorsque vous courez, il est préférable de respirer à partir de votre ventre, car cela vous aidera à optimiser vos entraînements. Vous devez exclure complètement la respiration par la poitrine car elle est plus superficielle et très peu d’oxygène pénètre dans le corps. En fait, c’est l’une des raisons pour lesquelles les flatulences ont tendance à apparaître lors de la pratique d’un sport.
  2. Suivez un rythme respiratoire adapté à l’intensité de l’exercice. En d’autres termes, votre respiration ne peut pas être la même, que l’intensité soit faible ou élevée. Par exemple, un bon rythme peut être le suivant : si vous commencez avec une intensité faible en inspirant pendant 3 pas et en expirant pendant 3 autres pas, le nombre de pas doit diminuer à mesure que l’intensité augmente.
  3. Vous pouvez respirer aussi bien par le nez que par la bouche. Gardez cependant à l’esprit que votre corps recevra plus d’oxygène par la bouche.
  4. Faites attention à la posture de votre corps. Gardez votre corps droit et votre tête dans l’axe de votre colonne vertébrale, en veillant à ne pas vous pencher en avant.
 Quelle-est-la-bonne-facon-de-respirer-en-courant

Technique de respiration diaphragmatique

Comme nous l’avons mentionné plus haut, la respiration à partir de l’estomac ou la respiration diaphragmatique vous aidera à éviter la sensation d’étouffement pendant la course, car elle est plus profonde et plus complète. Avant de l’essayer pendant vos séances d’entraînement, essayez d’abord de pratiquer cette technique : 

  1. Allongez-vous sur le dos et placez votre tête sur un oreiller.
  2. Placez une main sur votre poitrine et l’autre sur votre ventre afin de sentir le mouvement.
  3. Inspirez lentement et profondément par le nez et sentez votre ventre bouger, tandis que la main sur votre poitrine ne doit pas bouger.
  4. Serrez votre abdomen tout en relâchant tout l’air par la bouche. 

Bien qu’il s’agisse d’un exercice simple, prenez votre temps et pratiquez la respiration 3 ou 4 fois par jour. Une fois que vous l’avez maîtrisé, vous pouvez essayer de le faire assis et, enfin, en courant.

Comment éviter de se fatiguer en courant ?

 Technique-de-respiration-diaphragmatique

Si, en plus d’apprendre à respirer en courant, vous voulez savoir comment améliorer votre endurance, voici quelques conseils pour vous aider à vous fatiguer moins en courant :

  • Faites en sorte que votre foulée soit plus courte.
  • Maintenez une bonne posture corporelle.
  • Portez des chaussures et des vêtements confortables.
  • Faites des pauses pour permettre à vos muscles de récupérer.
  • Courir dans des endroits différents pour éviter la monotonie de voir toujours la même chose.

Essayez d’être accompagné ou d’écouter de la musique, afin de faire de l’exercice de manière divertissante.

Les bénéfices de savoir comment respirer en courant

Il ne fait aucun doute que savoir comment respirer en courant vous apportera de grands avantages, en particulier lors d’entraînements de longue distance ou de haute intensité. Voici quelques-uns des bénéfices que vous commencerez à remarquer :

  • Vous pourrez faire de l’exercice plus confortablement et plus longtemps.
  • Réduction du risque de douleurs dorsales et de problèmes musculaires.
  • Réduction du risque de pics de tension artérielle.
  • Augmentation de la circulation sanguine dans le corps.
  • Amélioration de la posture du corps.
  • Vous pourrez vous détendre tout en courant.
  • Augmentation de la capacité pulmonaire.

Maintenant que vous connaissez les différentes techniques pour respirer en courant, vous pourrez tirer le meilleur parti de vos performances physiques lorsque vous pratiquerez ce sport. De plus, vous serez en mesure d’augmenter votre capacité pulmonaire et de réduire la fatigue.

New Call-to-action

Laissez un commentaire

Il n'y a pas de commentaires

​ ​