5€ de descuento en tu primera compra !Apúntate ahora!

Conscience-de-soi-emotionnelle

Conscience de soi émotionnelle : 6 conseils pour améliorer la conscience de soi émotionnelle

23 minutos 539 views

Si vous n’êtes pas capable de reconnaître vos sentiments, vous ne pourrez pas les contrôler. On parle alors de conscience de soi sur le plan émotionnel. En bref, il s’agit de savoir ce que l’on ressent et pourquoi on le ressent.

Cela semble être évident. Cependant, il n’est pas toujours facile en pratique de faire usage de cette aptitude.

Voulez-vous savoir si votre conscience émotionnelle se manifeste ? Souhaitez-vous contrôler vos émotions afin d’atteindre vos objectifs ? Dans cet article, nous verrons en quoi consiste la conscience de soi et à quoi sert-elle, comment apprendre à la travailler et quelles sont les techniques pour parvenir à la libération émotionnelle.

Qu’est-ce que la conscience de soi émotionnelle ?

New Call-to-action

La conscience de soi sur le plan émotionnel est la capacité à reconnaître et à comprendre ses émotions et la manière dont elles influencent notre comportement. Savoir ce que l’on ressent et pourquoi. De cette façon, vous verrez comment vos sentiments aident ou entravent vos décisions et vos actions. 

La conscience de soi sur le plan émotionnel diffère de la conscience de soi sur le plan cognitif, qui se concentre sur les pensées et les idées plutôt que sur les sentiments.

La conscience de soi émotionnelle est une compétence ou un savoir-faire qui s’apprend et se perfectionne. Vous n’êtes peut-être pas encore totalement conscient de vos émotions, mais vous pouvez travailler afin de développer cette conscience.

3 exemples de conscience de soi

  1. Les présentations en public : si vous n’en avez pas l’habitude, vous vous sentirez très nerveux à cet instant. La peur de « mal faire », une boule dans la gorge, l’inquiétude de ne pas pouvoir s’expliquer correctement, la bouche sèche… À ce moment-là, vous avez une conscience émotionnelle de vos sentiments.
  2. La conscience émotionnelle au volant : Ce phénomène est de plus en plus fréquent, car la circulation et le stress de la vie quotidienne semblent augmenter. En conséquence, les gens s’agitent dans les embouteillages, ce qui génère beaucoup de négativité insensée. La rage au volant est un symptôme des personnes qui manquent de conscience émotionnelle.
  3. Conscience de soi sur le plan émotionnel dans son environnement de travail : des recherches menées par l’université Cornell de New York ont montré qu’un niveau élevé de conscience de soi sur le plan émotionnel permettait de prédire la réussite globale dans l’environnement de travail. À l’inverse, les dirigeants ayant une faible conscience de soi créent des climats de travail négatifs.

Quelle est la principale cause de la conscience de soi ?

La conscience de soi sur le plan émotionnel, qui est étroitement liée au bien-être émotionnel, se développe en relation avec la compréhension des règles, des normes et des objectifs. 

Les jeunes enfants commencent à se faire une idée d’eux-mêmes vers l’âge de 18 mois. C’est à ce moment-là que les émotions conscientes de soi commencent à se développer et plus tard, à l’adolescence, ils sont très enclins à la timidité, car c’est à ce moment-là qu’ils subissent pour la première fois une pression sociale importante.

Les avantages de la conscience émotionnelle

Le renforcement de la conscience de soi présente un certain nombre d’avantages qui peuvent varier d’une personne à l’autre : 

  1. Elle nous donne la capacité à influencer les résultats.
  2. Elle nous aide à prendre de meilleures décisions grâce à la confiance en soi.
  3. Nous communiquons avec plus de clarté et d’intention.  
  4. Elle nous permet de comprendre les choses sous différents angles.
  5. Elle nous libère des suppositions et des préjugés.
  6. Elle nous aide à établir de meilleures relations.
  7. Elle nous donne une plus grande capacité à réguler nos émotions.
  8. Elle réduit le stress.
  9. Elle nous rend plus heureux.
Conscience-de-soi-emotionnelle

Comment avoir une conscience de soi émotionnelle ?

La conscience de soi émotionnelle, dans une mesure plus ou moins grande, est une compétence que l’on peut développer et améliorer. Plus vous y travaillerez, plus vous vous connaîtrez et plus vous aurez de pouvoir sur vous-même. 

Cela demande un travail d’introspection, de connaissance de soi, de ses objectifs, de ses valeurs, de ses lignes rouges, de ses pensées, et d’être conscient de tous les changements qui peuvent intervenir au cours de sa vie. 

Comment savoir si j’ai conscience de moi-même ?

Si vous n’êtes pas capable de reconnaître vos sentiments, vous ne pouvez pas les contrôler.

Le manque de conscience de soi entrave également la perception des émotions des autres et l’empathie. Il est difficile de conserver une attitude positive ou d’influencer les autres si l’on ne sait pas ce que l’on ressent. 

Soyez attentif, analysez ces qualités pour savoir si vous avez une bonne conscience émotionnelle :

  1. Comprenez-vous comment vos émotions, vos pensées et votre comportement interagissent ?
  2. Êtes-vous capable d’identifier les émotions que vous ressentez et savez-vous pourquoi ?
  3. Connaissez-vous vos forces et vos faiblesses ?
  4. Avez-vous identifié vos valeurs et savez-vous comment vous en inspirer dans vos actions quotidiennes ?
  5. Avez-vous des objectifs clairs ?

Conseils pour améliorer la conscience de soi sur le plan émotionnel

  1. Visualisez la meilleure version de vous-même : développez vos points forts pour devenir la meilleure version de vous-même. Vous pouvez utiliser ce « moi idéalisé » pour continuer à avancer dans la bonne direction et ne pas vous laisser distraire par les échecs.
  1. Posez-vous les bonnes questions : la capacité d’autoréflexion est au cœur de la conscience de soi. Cependant, de nombreuses personnes réfléchissent de la mauvaise manière. En essayant de résoudre un conflit intérieur, nous nous posons la mauvaise question : pourquoi ? Et cette question nous plonge dans un puits de pensées intérieures négatives, en nous concentrant sur nos faiblesses. Par exemple : une personne a une certaine peur ou gêne pour intervenir et donner son avis. Au lieu de vous demander « pourquoi je n’ai pas pris la parole pendant la réunion », vous pouvez vous poser des questions telles que : quelle était la dynamique interpersonnelle de la réunion d’aujourd’hui ? Quels sentiments ai-je éprouvés à ce moment-là ? Que puis-je faire pour surmonter ma peur de parler en public ?
  1. Renforcez et entraînez votre esprit : nommer ses sentiments est fondamental pour prendre des décisions. Cela nous permet d’adopter le point de vue d’une « troisième personne » et d’évaluer plus objectivement ce qui se passe. D’autre part, si vous prenez conscience de votre état physique, vous serez alors en mesure de reconnaître l’émotion au moment où elle se produit. Le fait d’être habile dans ce domaine permet de recomposer le cerveau.
  1. Interrogez d’autres personnes sur la façon dont elles vous perçoivent : voici un exercice. Choisissez un ou plusieurs scénarios sur lesquels vous aimeriez recevoir un retour d’information et faites-en la liste. Faites deux colonnes (A : Comment je me vois (comportement et attitude) / B : Comment les autres me voient). Cherchez les divergences, il s’agit peut-être d’aspects clés que vous pouvez améliorer. 
  1. Rédigez un journal : c’est un excellent moyen de prêter attention à ce qui se passe dans votre vie « privée » et « publique ». Il vous aidera à reconnaître des schémas. Vous pouvez répondre aux questions suivantes :
  • Qu’est-ce que j’ai fait de bien aujourd’hui ?
  • Quels sont les défis auxquels j’ai été confronté(e) ?
  • Qu’est-ce que je ressentais ?
  • Comment ai-je réagi ? Rétrospectivement, aurais-je réagi différemment ?
  • Quelles forces ai-je utilisées pour me concentrer sur la meilleure version de moi-même ?
  • Quelle est mon intention pour demain ?
  1. Pratiquer la pleine conscience ou la méditation : la pleine conscience est une pratique qui vous aide à prendre conscience de ce qui se passe dans votre esprit, votre corps et votre environnement. Intégrez cet outil dans votre vie quotidienne pour développer une meilleure maîtrise de soi. Voici quelques idées pour vous aider à démarrer :
  • Pratiquez la respiration profonde dans un environnement détendu.
  • Organisez votre espace quotidien.
  • Prenez suffisamment de temps pour vous.
  • Lisez un livre.
  • Dessinez ou peignez.
  • Faites pousser une plante que vous aimez et regardez-la grandir petit à petit.
Conscience-de-soi-emotionnelle

La libération émotionnelle : en quoi consiste-t-elle ?

La libération émotionnelle consiste à maîtriser les sentiments et les humeurs négatifs. 

Parfois, elle se produit naturellement, par exemple lorsque vous sentez le stress monter et s’accumuler, puis que vous vous effondrez et pleurez. C’est une sensation très déstabilisante et triste, mais la libération qui s’ensuit procure un grand sentiment de paix. 

Techniques de libération émotionnelle

La technique de libération émotionnelle la plus couramment utilisée est l’EFT (emotional freedom technique), une méthode que certaines personnes utilisent pour contrôler leurs émotions et leurs pensées troublantes. 

Elle peut également être utilisée pour réduire le stress et l’anxiété. Par exemple, pour induire le calme dans un moment de tension, de colère ou d’inquiétude. 

Cette technique est également connue sous le nom de tapotement, car l’EFT se pratique en tapotant du bout des doigts sur certains points de la main, de la tête et du torse. Les points sur lesquels vous tapotez pour l’EFT sont similaires à ceux utilisés en acupuncture.

Conseils pour libérer les émotions

  1. Identifier et localiser physiquement l’émotion.
  2. Exprimez cette émotion.
  3. En assumer la responsabilité
  4. Libérer l’émotion.
  5. Partager le résultat.
  6. Célébrez votre processus.
Conscience-de-soi-emotionnelle

Maîtrisez vos émotions si vous voulez atteindre vos objectifs.

Voici près de huit décennies, le président américain Franklin Roosevelt déclarait déjà que les gens sont « prisonniers de leur propre esprit » et qu’ils ont le pouvoir de « s’en libérer » à tout moment.

Ce problème est plus répandu que jamais, alors que la colère, le stress et l’anxiété font partie intégrante de notre vie quotidienne. Certains compléments naturels peuvent contribuer à l’équilibre de nos émotions. G7 Neuro Health contient de la biotine et du silicium organique dans une formulation unique qui soutient le fonctionnement normal du système nerveux et de la fonction psychologique. Il aide également à lutter contre les effets néfastes de l’aluminium, principal inducteur du stress oxydatif dans le cerveau.

Voulez-vous être plus heureux, avoir plus d’influence, prendre de meilleures décisions et être un leader plus efficace sur votre lieu de travail ? Dans ce cas, la conscience de soi sur le plan émotionnel est la compétence la plus importante que vous devez développer. Elle vous permettra de rester concentré sur la meilleure version de vous-même. Utilisez les lignes directrices et les techniques présentées dans cet article pour développer la conscience de soi sur le plan émotionnel et grandir en tant que personne.

Laissez un commentaire

Il n'y a pas de commentaires

​ ​