5€ de descuento en tu primera compra !Apúntate ahora!

How to keep your brain healthy: 7 practical tip

Comment préserver la santé de votre cerveau : 7 conseils pratiques

18 minutos 4355 views

Le cerveau joue un rôle essentiel pour la santé générale et en prendre soin est bénéfique pour une meilleure qualité de vie à un âge avancé. Mais que peut-on faire pour maintenir notre cerveau en bonne santé?

Effectivement, cela dépend en grande partie de nous, c’est pourquoi nous devons agir au plus tôt. Découvrez ici comment le maintenir en bonne santé, pas-à-pas, afin d’éviter de nombreux problèmes plus tard. Ne laissez pas cet organe aussi fascinant que complexe subir des dommages qui pourraient nuire à votre bien-être.

Nueva llamada a la acción

Aujourd’hui, nous allons vous parler de…

Pourquoi est-il nécessaire de prendre soin de son cerveau ?

– Comment l’aluminium affecte-t-il la santé de votre cerveau ?

– Comment préserver la santé de votre cerveau : 7 conseils pratiques

Pourquoi est-il nécessaire de prendre soin de son cerveau?

Juan Carlos Portilla, médecin de la SEN (Société espagnole de neurologie), explique que le cerveau est l’un des organes les plus importants.

Cependant, il souligne que, comme il ne fait pas mal, il est fréquent que l’on oublie sa fonction essentielle et que l’on accorde trop peu d’importance aux bonnes pratiques à adopter pour prendre soin de notre cerveau.

Le plus souvent, les premiers symptômes des maladies neurologiques passent même inaperçus pour la personne concernée ainsi que pour les membres de sa famille.

Commencer à prendre soin de son cerveau dès maintenant est un moyen de prévention contre ce type de pathologies, notamment la démence, l’épilepsie, les accidents vasculaires cérébraux, la migraine, la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson et d’autres maladies neurologiques.

Malheureusement, celles-ci ont un impact considérable sur le quotidien des personnes qui en souffrent comme sur celui de leurs proches. Par conséquent, il est crucial de faire tout ce qui est possible pour les éviter.

Comment l’aluminium affecte-t-il la santé de votre cerveau?

L’une des raisons pour lesquelles vous devez prendre soin de la santé de votre cerveau tient au fait que nous sommes constamment exposés à l’aluminium toxique.

Ce métal massivement utilisé, présent dans les emballages de chocolat, les canettes de boissons gazeuses, les poêles à frire et autres, se révèle nocif lorsqu’il s’accumule dans l’organisme.

Des chercheurs et scientifiques internationaux ont constaté que ses effets négatifs se remarquent davantage dans le cerveau.

Christopher Exley, professeur de biochimie à l’université de Keele et expert éminent en matière de toxicité de l’aluminium, s’est exprimé à ce sujet.

Alfred Bernad, professeur de toxicologie à l’université de Louvain, et lui-même s’accordent à dire que l’aluminium constitue une puissante neurotoxine.

Bernad explique que chez les patients atteints de démence et soumis à l’hémodialyse, il a été constaté une accumulation d’aluminium toxique dans le sang et le cerveau.

Et d’après M. Exley, si l’aluminium est présent dans une partie du cerveau atteinte de la maladie d’Alzheimer, cela représente un véritable danger. Parce qu’elle se développera plus sévèrement et engendrera une apparition plus rapide des symptômes.

Comment préserver la santé de votre cerveau: 7 conseils pratiques

On parle beaucoup de l’importance de la santé de l’esprit, mais pas tellement de la façon de maintenir un cerveau sain. C’est pourquoi nous avons rassemblé 7 conseils simples mais essentiels pour vous aider à protéger votre cerveau.

En les suivant dès à présent, vous réduirez vos risques de développer des problèmes cardiovasculaires ou de santé mentale plus tard.

1. Dormez bien et mangez bien

 Le sommeil est l’un des facteurs les plus importants qui influent sur la santé de votre cerveau. Veillez donc à dormir suffisamment.

Ce n’est pas seulement la quantité de sommeil qui compte, laquelle devrait être de 7 à 9 heures par jour. La qualité de votre sommeil est également essentielle pour renforcer les connexions neuronales.

De plus, adopter le régime méditerranéen vous permet de vous nourrir correctement, comme l’affirment plusieurs experts. Celui-ci comprend :

– Les légumes.

– Les poissons.

– Les fruits.

– Les œufs.

– Huile d’olive extra vierge.

– Les céréales.

– D’autres aliments bénéfiques pour le cerveau.

Mais il exclut autant que possible les graisses animales, le sel, les plats préparés et le sucre.

2. Prenez le Neuro Health

Un autre moyen de préserver la santé de votre cerveau serait de vous supplémenter avec Neuro Health.

Ces gélules luttent contre les effets nocifs susmentionnés dus à l’accumulation d’aluminium toxique dans vos tissus.

Parce que le métal pourrait traverser la barrière et atteindre le cerveau, s’y installer à long terme et attaquer vos cellules.

Cependant, Neuro Health est capable de contribuer efficacement au bon fonctionnement de votre système nerveux et de votre fonction psychologique.

Sa teneur en silicium organique et en biotine crée une formule unique qui réduit le stress oxydatif sur le cerveau. Vous constaterez une augmentation de votre énergie et de votre vivacité d’esprit, ainsi qu’une amélioration de votre mémoire et de votre concentration.

De ce fait il devient un véritable allié dans la prévention des maladies neurologiques : Alzheimer, sclérose en plaques et maladie de Parkinson.

3. Maintenir votre activité intellectuelle

Comme pour les muscles, si vous ne sollicitez pas votre cerveau, il risque de subir des dommages. Pour le garder en bonne santé, vous devez développer de bonnes habitudes qui contribuent à l’influencer de manière positive.

Les spécialistes recommandent de l’activer et de le stimuler par des moyens qui facilitent son fonctionnement.

Parmi les activités favorables, citons la lecture, l’écriture et certains jeux, comme les échecs. De même, la réalisation de tâches faisant appel aux capacités de calcul, de mémoire et de stratégie est bénéfique.

Il est également utile de s’impliquer dans tout ce qui a trait à l’apprentissage de nouvelles choses, comme l’apprentissage d’une nouvelle langue ou la pratique d’un instrument de musique ou encore de s’adonner à des activités manuelles ou prendre des cours de cuisine.

4. Faites régulièrement de l’exercice et évitez de mener un mode de vie sédentaire

La sédentarité a une influence très négative sur le système cardiovasculaire et le cerveau.

Par conséquent, il est conseillé de maintenir une activité physique modérée, telle que la marche quotidienne.

Par exemple, si vous devez vous rendre dans différents endroits, essayez de vous déplacer à pied si possible. La pratique d’un sport, quel qu’il soit, et la participation active aux tâches ménagères aident également votre cerveau.

De même, danser, jouer avec vos enfants ou faire d’autres mouvements physiques qui impliquent une coordination entre les deux hémisphères cérébraux y contribuent positivement.


5. Évitez le stress et la consommation de substances toxiques

Le stress est devenu l’un des ennemis les plus dangereux qui attaquent le cerveau et provoquent des AVC. La tension constante générée par le stress entraîne une stimulation négative de votre cerveau.

C’est pourquoi vous devez apprendre à l’éviter ou, à défaut, à le contrôler. Il est important de faire preuve de bonne humeur dans certaines situations et d’avoir une attitude positive face à la vie.

Selon les experts, le rire peut être un véritable remède et constitue un excellent agent anti-stress.

Et surtout, évitez les substances toxiques telles que le tabac, les cigarettes et les drogues, car elles sont très nocives pour votre cerveau.

6. Réduisez le risque vasculaire et la probabilité de développer un accident cardiovasculaire

Le cœur est étroitement lié à notre cerveau, c’est pourquoi contrôler le risque vasculaire est primordial.

Par exemple, vous devez prendre soin de votre tension artérielle et la contrôler régulièrement sous surveillance médicale. Vous devez également surveiller votre taux de cholestérol et de triglycérides et éviter au maximum de tomber dans l’obésité.

D’autre part, évitez les dommages physiques résultant d’accidents externes, en prenant des mesures de sécurité pour éviter les chutes ou les blessures lors d’activités sportives ou au volant.

7. Cultiver de bonnes relations sociales et maintenir son bien-être émotionnel

Pour avoir et conserver un cerveau en bonne santé, il est essentiel d’entretenir des relations sociales et de préserver son bien-être émotionnel.

Évitez l’isolement en passant du temps avec d’autres personnes, qu’il s’agisse d’amis, de membres de la famille ou de voisins.

Participez à des activités de groupe, à des œuvres sociales, faites partie de clubs ou devenez bénévole.

Efforcez-vous d’être en contact avec les gens, mais en faisant des choses productives. De la même façon, essayez de mener une vie calme, en évitant les problèmes avec autrui et en prenant soin de votre équilibre émotionnel.

Toutefois, si vous vous sentez constamment déprimé, consultez et demander l’assistance d’un professionnel, un médecin ou un psychologue si nécessaire. La santé émotionnelle est tout aussi importante.

New Call-to-action

​ ​