5€ de descuento en tu primera compra !Apúntate ahora!

Professor Fourtillan, a life dedicated to science defending the interests of the ill people

Le professeur fourtillan, une vie consacrée à la science et à la defense des intérêts des malades

6 minutos 20468 views


Tout sur Jean-Bernard Fourtillan

Ingénieur chimiste, professeur honoraire de chimie thérapeutique et de pharmacocinétique. Expert Pharmacologue-Toxicologue spécialisé en pharmacocinétique à l’AFSSAPS (ANSM)

En 1994, le directeur du Centre de recherche biomédicale de Poitiers, Jean-Bernard Fourtillan, a découvert que la véritable hormone régulant le sommeil n’était pas la mélatonine, comme on le pensait jusqu’alors, mais la Valentonine. Sa découverte a été la clé pour comprendre comment le mécanisme du sommeil et de l’éveil se comporte dans le corps humain. Il l’a baptisée Valentonine, du nom de sa fille, et a déposé multiples brevets internationaux pour la protéger.

Fourtillan découvre que la Valentonine est capable d’améliorer le sommeil, mais aussi que son application conduit à d’autres vertus curatives très bénéfiques.

En 2018, le professeur commence un essai sur des volontaires pour confirmer l’efficacité de ce traitement. L’industrie pharmaceutique réagit au désespoir en manipulant les médias et en diffusant l’information selon laquelle une étude clinique « sauvage » et « non autorisée » est en cours en France. Ils mobilisent des agents et encerclent la maison du professeur en attendant l’arrivée du juge. Après des explications claires et opportunes de l’accusé, le professeur est immédiatement libéré, à la surprise, à l’étonnement et à la honte du juge, qui s’excuse. Cette nouvelle négative est toujours sur le web, où il n’est pas expliqué que le professeur n’est pas accusé et continue ses procès.

Jean-Bernard Fourtillan a pu démontrer que son remède aide dans des maladies comme le Parkinson, l’Alzheimer et aussi les maladies chroniques, dont le cancer, dans ce dernier cas il continue à étudier et à faire des recherches.

C’est ainsi que travaillent les grandes multinationales lorsqu’elles voient que leurs intérêts pourraient être menacés. Rappelons que ce type de maladie génère d’énormes profits pour l’industrie, c’est pourquoi elles ont empêché l’entreprise qui fabrique l’hormone de continuer à la produire, ce qui fait qu’aujourd’hui, il n’y a plus de doses de Valentonine disponibles.

Le professeur Fourtillan, qui reste engagé dans cette cause, recommande depuis un an le produit G7 Neurohealth qui permet de régulariser et d’améliorer l’état des personnes atteintes de ces maladies dégénératives avec de très bons résultats, comme le témoignage suivant.

Témoignage G7 Neuro Health

Bonsoir Silicium,

Comme promis, je vous transmets mon message concernant les effets très positifs de la prise du G7 Neuro Health +Biotine. En effet, après 6 semaines de prise de 2 comprimés à jeun, j’ai commencé à ressentir un réel bienfait et effet important sur le fonctionnement de mon cerveau.

Depuis quelques années, j’éprouvais de plus en plus de difficultés pour mémoriser et faire des calculs mentaux. D’autre part, j’avais des trous de mémoire qui me gênaient professionnellement et personnellement dans mes discussions. J’avais tout à fait conscience des conséquences de l’accumulation de métaux lourds dans le corps. Car au cours de mon existence j’ai eu de nombreux plombages, et absorbé d’autres métaux lourds comme l’aluminium …) J’avais tenté de les chélater par la chlorella mais malheureusement ce produit m’avait provoqué des soucis dentaires.

Ce silicium G7 Neuro Health + biotine a vraiment réussi à estomper mes nombreux problèmes. C’est un véritable soulagement et je vais continuer ce traitement pendant 6 mois et même le compléter par le G5 original.

Je remercie infiniment toute l’équipe de Silicium.com.


​ ​