5€ de descuento en tu primera compra !Apúntate ahora!

aliments-alcalins

Les meilleurs aliments alcalins et leurs bienfaits

16 minutos 850 views

Certains aliments sont considérés comme ayant des propriétés alcalines et par conséquent comme étant des « aliments alcalins ». Cependant, il est important de souligner que ces aliments ne sont pas intrinsèquement alcalins, mais qu’ils ont un effet alcalinisant sur l’organisme une fois métabolisés. La dénomination « aliments alcalinisants » est donc plus appropriée. 

Lorsque nous parlons des alcalinisants, nous faisons référence aux aliments qui, après métabolisation, sont susceptibles de contribuer à l’équilibre du pH de l’organisme et de réduire l’acidité. Le pH est une mesure, qui exprime le niveau d’acidité ou d’alcalinité d’une substance. Le corps humain présente un équilibre délicat et il cherche à maintenir un pH légèrement alcalin du sang et des autres fluides corporels. 

New Call-to-action

Les aliments alcalinisants se composent de fruits et de légumes frais, en particulier les légumes verts à feuilles tels que les épinards, le brocoli et le chou frisé. Sont également considérés comme faisant partie de ce groupe les citrons, les avocats, les concombres et certains autres fruits. Ils sont caractérisés par la présence de minéraux alcalins, tels que le calcium, le magnésium et le potassium, qui, une fois métabolisés, peuvent favoriser la neutralisation des acides dans l’organisme.

Bien que les aliments alcalins aident à maintenir un pH sain dans l’organisme, l’organisme possède des systèmes de régulation internes qui maintiennent le pH dans des proportions normales. 

Pourquoi le pH des aliments est-il si important ? 

Le pH des aliments est important car il peut avoir une incidence sur l’organisme et sur son fonctionnement. Le pH est une mesure qui exprime le niveau d’acidité ou d’alcalinité d’une substance et qui varie de 0 à 14. Un pH de 7 est considéré comme neutre, les valeurs inférieures à 7 indiquent l’acidité et les valeurs supérieures à 7 indiquent l’alcalinité.

L’organisme humain possède différents niveaux de pH en fonction des différentes parties et fluides du corps. Par exemple, le sang a un pH légèrement alcalin, qui reste compris entre 7,35 et 7,45. D’autres fluides corporels, tels que la salive, l’estomac et l’intestin, ont des niveaux d’acidité ou d’alcalinité qui diffèrent selon leurs fonctions respectives. 

L’équilibre du pH dans l’organisme est essentiel au fonctionnement correct des enzymes, des protéines ou d’autres composants cellulaires. Un déséquilibre du pH peut avoir différentes répercussions sur l’organisme : 

  1. Le métabolisme et la digestion. Un pH approprié dans le système digestif est essentiel pour une décomposition et une absorption correctes des nutriments. Par exemple, l’estomac a besoin d’un environnement acide (pH faible) pour digérer les aliments, tandis que l’intestin grêle a besoin d’un environnement légèrement alcalin (pH élevé) pour une absorption optimale des nutriments. 
  2. La santé osseuse. Un pH acide dans l’organisme peut modifier l’équilibre du calcium ou d’autres minéraux, ce qui peut avoir des répercussions sur la santé osseuse. Un pH acide chronique peut déclencher une réaction de l’organisme visant à équilibrer les niveaux de pH, et cela peut impliquer la libération de minéraux alcalins, tels que le calcium, depuis les os pour neutraliser l’acidité. 
  3. La santé rénale. Les reins jouent un rôle important dans l’équilibre acido-basique de l’organisme, contribuant à l’élimination des déchets acides et maintenant ainsi un pH correct. Si le pH est déséquilibré, les reins risquent d’avoir des difficultés à éliminer l’excès d’acide, ce qui peut nuire à la santé rénale. 

Bien que l’organisme dispose de systèmes de régulation internes, dont le système tampon, destinés à maintenir le pH à un niveau sain, des facteurs, comme une alimentation déséquilibrée, le stress chronique ou encore certaines maladies, peuvent nuire à cet équilibre. 

La différence entre les aliments alcalins et les aliments acidifiants  

Les termes « aliments alcalinisants » et « aliments acidifiants » sont utilisés pour décrire l’effet des aliments sur l’équilibre acido-basique de l’organisme. Voici la différence entre ces deux types d’aliments : 

  1. Aliments alcalinisants : ces aliments génèrent, après métabolisation, des cendres métaboliques qui ont un effet alcalinisant sur l’organisme. Ils contribuent à augmenter le pH et à réduire l’acidité. 
  2. Aliments acidifiants : ces aliments ont un effet acidifiant sur l’organisme. Ils contribuent à réduire le pH et à augmenter l’acidité. Les viandes, les produits laitiers, les aliments transformés, les céréales raffinées, le sucre et les boissons gazeuses sont des exemples d’aliments acidifiants. Ces aliments sont souvent riches en protéines et en graisses, ce qui peut augmenter la production d’acide dans l’organisme. 

À noter que la classification des aliments en tant qu’aliments alcalinisants ou acidifiants repose sur la composition nutritionnelle et leurs effets au niveau de l’équilibre acido-basique après métabolisation, et non sur le goût de l’aliment lui-même. 

Ces considérations ont pour but de maintenir un pH sain dans l’organisme, puisque le corps humain possède des systèmes de régulation internes qui visent à maintenir un pH légèrement alcalin dans le sang et les autres fluides corporels. Toutefois, il est important de noter que l’impact de l’alimentation sur l’équilibre acido-basique de l’organisme est complexe. 

Exemples d’aliments alcalins

Il est conseillé de varier les aliments alcalins pour favoriser une alimentation équilibrée et saine propice au bien-être général. Voici une liste d’aliments alcalinisants que vous pouvez introduire dans votre quotidien : 

  1. Les légumes à feuilles vertes : épinards, chou frisé, blettes, laitue, roquette, cresson.
  2. Légumes crucifères : brocoli, chou-fleur, choux de Bruxelles.
  3. Concombres.
  4. Le céleri.
  5. Asperges.
  6. Algues.
  7. Herbes fraîches : persil, coriandre, basilic, menthe.
  8. Citrons.
  9. Lignes.
  10. Avocats.
  11. Pommes.
  12. Les pastèques.
  13. Melons.
  14. Ananas.
  15. Mangues.
  16. Les bananes.
  17. Les oranges.
  18. Les pamplemousses.
  19. Raisins.
  20. carottes
  21. betterave rouge.
  22. Amandes.
  23. graines de chia.
  24. graines de citrouille.
  25. gingembre.

Cette liste regroupe divers aliments considérés comme alcalinisants de par leur teneur en minéraux alcalins et leur effet sur l’équilibre acido-basique de l’organisme. Toutefois, il faut savoir que la façon dont les aliments sont préparés et cuits, de même que d’autres facteurs liés à l’alimentation et au mode de vie, peuvent également avoir une incidence sur l’équilibre acido-basique.

meilleurs-aliments-alcalins

Comment réduire l’acidité métabolique et parvenir à un bon équilibre ?

Le pH des aliments est important car il influence l’équilibre acido-basique de l’organisme, ce qui peut avoir une incidence sur divers processus physiologiques. Le maintien d’un pH adéquat grâce à une alimentation équilibrée est essentiel pour favoriser le fonctionnement optimal de l’organisme. 

Si vous souhaitez réduire votre acidité métabolique et parvenir à un équilibre acido-basique dans votre corps, sachez que la meilleure façon d’y parvenir est d’adopter un régime alimentaire sain. Cependant, dans certains cas, des compléments peuvent être nécessaires. 

Parmi eux, certains sont conçus pour contribuer à l’équilibre du pH et à la réduction de l’acidité métabolique, comme par exemple les produits contenant des minéraux alcalinisants tels que le calcium, le magnésium et le potassium (c’est le cas de Silicium G7 Original qui, en plus de l’inclure, contient également du silicium organique). Ces minéraux peuvent contribuer à équilibrer le pH de l’organisme et, bien qu’ils ne doivent pas être considérés comme une solution unique, si vous les complétez par une consommation quotidienne d’aliments frais, de légumes et de fruits, en évitant autant que possible la consommation excessive d’aliments transformés, de sucres raffinés et de graisses saturées, vous constaterez une amélioration de votre équilibre interne. Par ailleurs, nous recommandons de maintenir un mode de vie sain en pratiquant une activité physique régulière, en gérant le stress et en se reposant de manière appropriée, ce qui contribuera également à l’équilibre acido-basique.

New Call-to-action

Laissez un commentaire

Il n'y a pas de commentaires

​ ​