5€ de descuento en tu primera compra !Apúntate ahora!

L'insomnie due à l'anxiété

L’insomnie due à l’anxiété : qu’est-ce que c’est et quels en sont les symptômes ?

11 minutos 470 views

Vous est-il déjà arrivé de ne pas pouvoir vous endormir et de vous sentir agité ? En réalité, l’insomnie due à l’anxiété est un problème qui touche une grande partie de la population et qui s’aggrave avec le temps en raison du rythme de vie actuel. Les soucis, le stress, les problèmes quotidiens, les pressions sociales… font du sommeil une tâche compliquée.

Le manque de sommeil est généralement lié à une perte de qualité de vie et à des problèmes de santé. Dans cet article, nous verrons en quoi consiste l’insomnie due à l’anxiété, quels en sont les différents types, quels en sont les symptômes et quels sont les remèdes les plus efficaces pour la prévenir.

Qu’est-ce que l’insomnie due à l’anxiété et quels en sont les différents types ?

New Call-to-action

L’insomnie due à l’anxiété se réfère à l’incapacité ou à la difficulté à s’endormir et/ou à maintenir le sommeil et est une conséquence des réponses d’alerte et d’activation envoyées par le cerveau. Pour savoir comment agir, il est important de savoir à quel type d’insomnie nous avons à faire, car il en existe deux principaux :

  • L’insomnie au début du sommeil. Elle est due à une difficulté à s’endormir en début de nuit. Dans ce cas, les personnes qui en souffrent ont tendance à avoir des pensées intrusives, des inquiétudes, du stress quotidien, etc. ce qui rend difficile la détente et l’endormissement.
  • L’insomnie de maintien du sommeil. Elle se produit lorsque le sommeil n’est pas maintenu tout au long de la nuit, mais que les réveils sont fréquents et qu’il est difficile de se rendormir.

Symptômes de l’insomnie due à l’anxiété

L’insomnie due à l’anxiété présente un certain nombre de symptômes qui peuvent varier d’un patient à l’autre. Pour apprendre à diagnostiquer ce problème, nous allons découvrir quels sont les plus fréquents :

  • La nervosité. L’état de nervosité, le stress ou l’anxiété sont les ennemis d’un sommeil réparateur.
  • Fatigue extrême pendant la journée. Ne pas dormir, ou ne pas dormir les heures recommandées, entraîne une fatigue diurne qui peut affecter non seulement les performances professionnelles et scolaires, mais aussi la santé mentale en général.
  • Irritabilité et apathie. De toute évidence, le manque de sommeil rend les gens plus irritables et plus susceptibles sur le plan émotionnel, un aspect qui affecte les relations interpersonnelles, l’humeur et la qualité de vie.
  • Difficultés de concentration et d’attention. Si, en règle générale, le stress complique déjà la capacité d’attention, le manque de sommeil l’accroît. Il en résulte des difficultés dans l’accomplissement des activités quotidiennes.
  • Perte de mémoire. Le manque de sommeil et la nervosité affectent directement la mémoire, ce qui se traduit par une augmentation des oublis et des pertes de mémoire.
  • La somatisation. Parfois, notre corps réagit à certaines situations, par exemple, l’anxiété ou la nervosité peuvent provoquer des éruptions cutanées, de l’eczéma, des problèmes gastro-intestinaux, des maux de tête, entre autres.
L'insomnie due à l'anxiété

Remèdes pour éviter l’insomnie due à l’anxiété.

L’insomnie due à l’anxiété peut devenir un défi majeur pour ceux qui luttent constamment face à des niveaux élevés d’inquiétude et de stress. Il est donc important d’aborder ce problème avec une approche holistique qui inclut des remèdes pratiques et des stratégies pour promouvoir et obtenir un sommeil réparateur.

 La relaxation

Un outil efficace pour réduire l’anxiété et faciliter le sommeil consiste à utiliser des techniques de relaxation, telles que la méditation ou la respiration. Cela permet de réduire le taux de cortisol, l’hormone du stress, et donc de prévenir l’insomnie due à l’anxiété.

La routine du sommeil

Les problèmes de sommeil sont souvent dus à un manque de routine. Le respect d’un horaire régulier pour le lever et le coucher apprend au corps et à l’esprit qu’il est temps de se reposer. Dans la mesure du possible, essayez d’éviter les changements radicaux dans les horaires de sommeil, même pendant les week-ends ou les vacances.

Éviter les stimuli avant le coucher

L’utilisation d’écrans dans les heures précédant le coucher interfère avec la production de mélatonine, l’hormone du sommeil. L’idéal est de limiter l’utilisation des appareils électroniques à au moins 30 minutes à une heure avant le coucher.

Créer un environnement propice au sommeil

En plus de tous les éléments ci-dessus, il est également important de prendre soin de l’environnement, c’est-à-dire que la chambre à coucher doit être sombre, à une température agréable et silencieuse.

Faire de l’exercice régulièrement

Le sport contribue à réduire l’anxiété et, par conséquent, il sera beaucoup plus facile d’obtenir un sommeil réparateur sans réveils nocturnes.

La phytothérapie

L’insomnie due à l’anxiété doit parfois être traitée par des médicaments, toujours sous la supervision d’un médecin. Cependant, une alternative est la phytothérapie, qui utilise des plantes médicinales naturelles telles que la valériane, la mélisse, la lavande, la mélatonine, etc. qui aident à se détendre et à réduire le stress. Avant de commencer un traitement alternatif, consultez un spécialiste pour savoir quel est le traitement le mieux adapté à votre cas.

Comme nous l’avons expliqué au début de cet article, l’insomnie due à l’anxiété est un trouble du sommeil qui peut avoir un impact négatif sur la qualité de vie des personnes qui en souffrent. C’est pourquoi il est particulièrement important d’y remédier le plus tôt possible et d’essayer différentes techniques et solutions pour soulager le stress. N’oubliez pas qu’un sommeil réparateur est essentiel au bien-être physique et mental.

Laissez un commentaire

Il n'y a pas de commentaires

​ ​