5€ de descuento en tu primera compra !Apúntate ahora!

Lombalgie symptômes

La lombalgie et ses symptômes: apprenez à les éviter

13 minutos 93 views

La lombalgie et ses symptômes ne touchent pas seulement les personnes âgées. En effet, chaque année, à l’arrivée de l’hiver, on peut constater une augmentation des cas en raison du froid. 

Les personnes atteintes peuvent constater qu’elles ont des limitations physiques lorsqu’elles effectuent des activités courantes. C’est pourquoi il est tout aussi important d’apprendre à reconnaître la lombalgie et ses symptômes que d’apprendre à la prévenir. Voyons comment l’empêcher d’entrer dans notre vie.

Qu’est-ce qu’un lumbago, quels sont ses symptômes et pourquoi se produit-il?

New Call-to-action

La lombalgie: l’affection et ses causes

La lombalgie est une douleur dans le bas du dos et, bien qu’elle ne soit pas considérée comme une maladie, elle est un symptôme d’autres problèmes de santé. Saviez-vous que 4 personnes sur 5 vivant dans les pays développés connaîtront une forme de lombalgie à un moment donné de leur vie?

Les causes de la lombalgie sont variées:

  • Contracture musculaire
  • Lésion des ligaments
  • Sciatique
  • Ostéoporose
  • Ostéoarthrite
  • Sténose rachidienne (compression des nerfs rachidiens)
  • Hernie discale
  • Discopathie dégénérative
  • Scoliose (ou affections connexes  lordose et cyphose)
  • Tumeurs près de la colonne vertébrale
  • Fibromyalgie
  • Spondylarthrite
  • Spondylose
  • Ostéomyélite
  • Fracture d’un os près de la colonne vertébrale
  • Entorse

Étant donné la complexité qui peut être associée à cette affection, il est important de consulter un professionnel de la santé pour obtenir un diagnostic de lombalgie.  Lorsque ses symptômes apparaissent, ils nous indiquent à quel moment prendre rendez-vous chez le médecin.

Comment-soigner-la-lombalgie

Lombalgie: symptômes

Les signes révélateurs d’une lombalgie sont les suivants:

  • Douleur chronique dans le bas du dos
  • Douleur dans le dos
  • Douleur ou fourmillement dans une ou deux jambes
  • Spasmes musculaires
  • Faiblesse dans les jambes
  • Raideur du bas du dos.

Hormis, les personnes qui doivent occasionnellement ou régulièrement soulever des charges lourdes, il existe un segment de la population qui peut souffrir plus gravement de cette affection, notamment celles qui présentent un ou plusieurs de ces facteurs de risque:

  • Mauvaises postures au travail ou rester debout de façon prolongée
  • Âge avancé
  • Obésité
  • Manque d’exercice ou exercice insuffisant.
  • Le tabagisme
  • Problèmes rénaux ou vésicaux
  • La grossesse

Lorsque la lombalgie s’accompagne de fièvre, d’une perte de poids inexpliquée ou de troubles vésicaux ou intestinaux récents, il convient de consulter un médecin. Également si la lombalgie survient après une chute ou une blessure traumatique 

Comment soigner la lombalgie?

prevenir-la-lombalgia

Voici les différents traitements possibles pour soigner la lombalgie:

  • Les soins chiropratiques, qui, grâce à des ajustements de la colonne vertébrale et d’autres parties du corps, minimisent la douleur, augmentent la mobilité, corrigent la posture, réduisent la dépendance aux médicaments et vous font vous sentir mieux.
  • La physiothérapie, pour apprendre des exercices d’étirement et des exercices qui améliorent la posture et renforcent le dos et d’autres groupes de muscles pour faciliter le mouvement. Cela réduit les risques de blessures futures. Par ailleurs, l’obésité et le surpoids étant des facteurs de risque de lombalgie, l’exercice physique est fortement recommandé.
  • Les analgésiques, des produits pharmaceutiques spécifiques prescrits par le médecin, peuvent soulager la douleur et traiter les symptômes, et non la cause profonde. Il est important de noter qu’ils ne sont pas recommandés comme traitement à long terme.
  • Des injections, telles que les injections de blocage nerveux, qui soulagent temporairement le bas du dos en bloquant les récepteurs de la douleur. Les injections dans les articulations facettaires traitent les douleurs du cou et du dos en introduisant un anesthésique et des stéroïdes dans l’articulation facettaire concernée. Les injections épidurales de stéroïdes réduisent l’inflammation autour des nerfs rachidiens, mais cette option ne doit être envisagée qu’après avoir essayé des traitements non invasifs tels que la physiothérapie, la chiropraxie ou les tables d’exercices à domicile.
  • L’acupuncture, qui fonctionne mieux qu’un placebo pour traiter les maux de dos.
  • La massothérapie, pour aider à soulager les muscles tendus ou surmenés, qui sont une cause fréquente de lombalgie.  Les résultats sont améliorés si l’on utilise pendant ce temps un gel tel que le Silicium Gel G5, qui, grâce à sa forte concentration en silicium, contribue à la production de collagène et au bien-être des articulations. 
  • La chirurgie, qui est le dernier recours pour la plupart des patients souffrant de lombalgie, permet de supprimer la cause sous-jacente et de guérir. Cependant, il existe des pathologies qui provoquent des lombalgies et qui ne peuvent être guéries de façon permanente, comme l’ostéoporose.

Est-il possible de prévenir la lombalgia et ses symptômes?

La lombalgie et ses symptômes peuvent être prévenus, mais il faut de la persévérance pour obtenir des résultats. La première étape consiste à vous poser des questions sur votre mode de vie, afin d’identifier les aspects qui peuvent être améliorés. Il est plus efficace de travailler sur trois aspects:

  1. Les habitudes. Le stress a beaucoup à voir avec ce type d’affection, car si nous ne gérons pas correctement la tension, nos muscles sont raides la plupart du temps et « oublient » leur fonction, de se contracter et se détendre correctement. Il est également important de prendre conscience de sa posture: comment s’asseoir, comment soulever du poids, comment marcher? L’hygiène posturale est un outil de prévention très efficace. Le tabagisme affecte non seulement les lombalgies, mais aussi notre santé générale, c’est pourquoi il n’est pas bon de retarder l’arrêt du tabac.
  2. Le sport. La pratique régulière d’exercices d’aérobic à faible impact améliorera la condition physique générale et, en même temps, votre dos se sentira mieux à court terme. À plus long terme, le sport aide à maintenir un poids sain et à développer la force musculaire, ce qui est particulièrement nécessaire dans la région lombaire. Avez-vous pensé à essayer le yoga? Il renforce les muscles du dos et de l’abdomen et favorise une bonne posture.
  3. Les suppléments. Le régime alimentaire peut également contribuer à atténuer la lombalgie et ses symptômes. Consommer suffisamment de fibres dans le cadre d’une alimentation équilibrée, réduire la consommation de café et éviter les produits transformés et les sucres peut aider en fournissant de l’énergie et en réduisant le stress sur le corps. Cependant, l’alimentation peut ne pas suffire, il est donc conseillé d’introduire des compléments tels que l’Articomplex ou le Silicium G7 Original, qui apportent une protection supplémentaire aux os, aux cartilages et aux articulations, et améliorent le bien-être.

Une fois que vous aurez pris votre vie en main et adopté de nouvelles habitudes saines, vous verrez comme il est facile de se débarrasser de la lombalgie et de ses symptômes. Comment vous voyez-vous l’hiver prochain? Et les trente ou quarante prochains?

Laissez un commentaire

Il n'y a pas de commentaires

​ ​