5€ de descuento en tu primera compra !Apúntate ahora!

nutrition-intégrative

La nutrition intégrative : la clé pour se sentir bien

16 minutos 89 views

Quelle importance accordez-vous à la nutrition ? Nous sommes persuadés que vous accordez beaucoup d’importance à votre alimentation, mais vous ne vous étiez peut-être pas rendu compte de son influence sur votre bien-être. Nous souhaitons vous proposer une nouvelle approche : une alimentation plus naturelle, plus nourrissante et plus régulatrice. Parce que notre corps a besoin d’être nourri avec de bons aliments. Nous sommes ce que nous mangeons et notre santé dépend en grande partie de notre alimentation.

Dans cet article, nous voulons vous parler de la nutrition intégrative. Il s’agit d’une partie de la médecine intégrative qui met l’accent sur la nutrition comme moyen de prévenir les maladies et, surtout, de promouvoir une bonne santé. Vous voulez en connaître ses bienfaits et les principes qui la régissent ? Lire la suite.

Médecine intégrative et nutrition

New Call-to-action

La médecine intégrative fait appel à la fois à la médecine conventionnelle et à la médecine naturelle pour fournir aux patients tous les outils susceptibles de les aider. Ce type de médecine est basé sur le principe de la prise en charge de tous les aspects de l’individu : physiologiques, psychologiques, nutritionnels et sociaux. C’est pourquoi on dit qu’il s’agit d’une discipline holistique.

En médecine et en nutrition intégratives, le contexte du patient, ainsi que les circonstances qui le déterminent, sont très importants. En ce sens, il est très largement admis que le stress physique et émotionnel et le rythme effréné dans lequel nous vivons provoquent une usure de nos cellules. Cette usure peut évoluer vers une maladie plus ou moins grave. En outre, d’autres facteurs interviennent dans notre santé au fil des ans, comme le recours aux médicaments dès le plus jeune âge, la pollution environnementale à laquelle nous sommes régulièrement soumis, l’appauvrissement des sols dû aux produits chimiques et aux pesticides, qui fait que les aliments que nous consommons ne sont pas de la même qualité qu’il y a des années. Aujourd’hui, nous pourrions dire que nous sommes suralimentés, mais pas suffisamment nourris. 

Dans ce contexte, la nutrition intégrative consiste à équilibrer le fonctionnement des cellules pour prévenir et traiter les maladies futures.

Qu'est-ce-que-la-nutrition-intégrative

Qu’est-ce que la nutrition intégrative ?

La nutrition intégrative n’est rien d’autre qu’un traitement naturel non agressif pour notre organisme et qui peut améliorer des pathologies courantes telles que :

  • Des douleurs articulaires ou musculaires.
  • Troubles digestifs
  • Syndrome de fatigue chronique
  • Un taux de cholestérol élevé
  • Hypertension
  • Allergies
  • Migraines ou maux de tête
  • Anxiété et dépression

Les trois principes de base de la nutrition intégrative.

  1. Choisissez des aliments aussi naturels que possible. En d’autres termes, les aliments auxquels aucun ingrédient n’est ajouté et qui n’ont pas subi de transformation industrielle. Par conséquent, ce groupe comprend les aliments frais tels que les fruits, les légumes, les légumineuses, les graines, les noix, les viandes maigres, le poisson, les fruits de mer, les œufs… Ce type d’aliments peut être trouvé au marché – et encore mieux s’ils sont issus d’une production locale et durable -. Ce type d’aliments peut être trouvé au marché – et encore mieux s’ils sont issus d’une production locale et durable -. Ce type d’aliments a une durée de conservation plus courte, c’est-à-dire qu’ils se gâtent rapidement et que certains d’entre eux ne présentent un risque que s’ils sont cuits. Ces aliments sont donc également produits moyennant un traitement minimal, ce qui les rend plus faciles à stocker. Il s’agit d’aliments comme ceux mentionnés ci-dessus, mais qui subissent une certaine transformation – ils sont lavés, pasteurisés, fermentés, stérilisés, congelés, emballés… -. Dans ce groupe, on retrouve les produits laitiers, le pain, l’huile….. Le reste des aliments que l’on trouve dans un supermarché peut être considéré comme ultra-transformé, car en plus de nécessiter plusieurs processus pour les produire de manière industrielle, on leur ajoute des graisses, des sucres et du sel… Ce sont ceux que nous devons éviter au maximum.
  2. Choisissez les nutriments qui conviennent au mieux à votre mode de vie et à votre organisme. En ce sens, nous devons connaître les besoins spécifiques de notre organisme en fonction de notre âge, de notre sexe et de notre activité. Si l’on est très actif et que l’on effectue un entraînement très exigeant pour gagner de la masse musculaire, il faut privilégier l’apport de protéines et de graisses saines ; il ne faut pas non plus négliger les glucides, car ils fournissent de l’énergie. Mais si, par exemple, nous traversons une étape moins exigeante sur le plan physique, il vaudra mieux modérer l’apport en glucides afin que l’énergie non utilisée ne soit pas stockée sous forme de graisse ; il faut également tenir compte des intolérances ou des allergies alimentaires et, bien sûr, des goûts et des facteurs culturels. 
  3. Prêtez attention à la fonction régulatrice de la nutrition afin qu’elle s’adapte aux rythmes biologiques de notre corps. Les nutriments fournissent des substances qui permettent aux cellules d’effectuer les réactions chimiques nécessaires à leur fonctionnement. À cet égard, il est important de fournir à l’organisme des vitamines et des minéraux. Ces micronutriments stimulent le fonctionnement du système immunitaire, favorisent une croissance normale et le bon développement, et aident les cellules et les organes à remplir leurs fonctions respectives. Par exemple, le silicium, le calcium et le magnésium renforcent les structures osseuses ; le silicium détoxifie également l’organisme des métaux lourds tels que l’aluminium, une puissante neurotoxine qui affecte particulièrement le cerveau et peut favoriser l’apparition de la maladie d’Alzheimer, par exemple ; la vitamine C a un effet antioxydant et est nécessaire à la croissance et au rétablissement des tissus dans tout le corps.

La nutrition intégrative pour prévenir les maladies

Certains des principaux objectifs de la nutrition intégrative sont de réduire le niveau de toxicité de l’organisme – ce qui peut être obtenu grâce à des oligo-éléments tels que le silicium, comme nous l’avons vu – de renforcer le système immunitaire et d’optimiser la santé gastro-intestinale. C’est le seul moyen de rétablir l’équilibre qui nous permettra de nous sentir bien.

Avec la nutrition intégrative, nous fournissons à notre corps tous les nutriments dont il a besoin pour fonctionner correctement. C’est pourquoi le régime intégratif doit être adapté à chaque personne ; des objectifs nutritionnels trop généraux ne permettront pas d’obtenir des changements significatifs.

Il est donc recommandé de consulter un nutritionniste ou un médecin spécialisé en nutrition, qui pourra établir des directives diététiques pour chaque personne. Le professionnel connaît les processus biochimiques et les fonctions métaboliques du corps, y compris les organes et tissus spécifiques et leur dépendance à l’égard de certains nutriments. Il établira la ligne directrice nutritionnelle spécifique à chaque patient.

Comment atteindre l’équilibre avec la nutrition intégrative

équilibre-avec-la-nutrition-intégrative

L’acte de manger, en plus d’être agréable, est très important pour la santé. En étant conscient de cela, vous pourrez choisir et cuisiner les aliments de la meilleure façon possible pour votre corps. Pour ce faire :

  1. Fixez-vous des objectifs tangibles. Il est préférable de se fixer des objectifs simples et à court terme plutôt que de penser à des objectifs à long terme qui semblent presque impossibles à atteindre.
  2. Soyez conscient du moment physique et émotionnel que vous traversez pour déterminer exactement le type de nutrition dont vous avez besoin.
  3. Choisissez des options saines et abandonnez les aliments ultra-transformés qui apportent beaucoup de calories mais peu ou pas de nutriments.
  4. Restez engagé dans le changement et soyez conscient de l’importance d’une alimentation de qualité.
  5. Complétez votre alimentation avec des options naturelles pour aider à rétablir l’équilibre. 

Les suppléments en silicium, par exemple, aident à éliminer les métaux lourds de l’organisme, notamment l’aluminium, comme nous l’avons déjà vu, qui prévient la détérioration du cerveau. Des produits tels que le Silicium organique original du Dr Loïc le Robault favorisent également le bien-être des articulations et constituent un produit anti-âge hautement assimilable. Cette nature polyvalente fait de lui un allié de choix pour la nutrition intégrative.

Les compléments alimentaires vous aident également à nourrir votre corps lorsque l’apport alimentaire est insuffisant et constituent une bonne source de micronutriments lorsque vous vieillissez. Par exemple, saviez-vous qu’avec l’âge, la production de collagène nécessaire au maintien de la santé des articulations diminue ? C’est pourquoi, à partir de 35 ans, il est recommandé d’ingérer du collagène pour pallier cette carence. Cet apport se traduira par une bonne santé des articulations. 

Par conséquent, l’amélioration de la qualité des aliments que vous consommez doit répondre à votre souci de maintenir des conditions de santé optimales, et non pas tant d’améliorer l’esthétique ou de guérir une certaine maladie. Étant donné son aspect préventif, la nutrition intégrative ne doit pas être considérée comme une option lorsque nous sommes déjà atteints d’une maladie, mais elle est plutôt basée sur le fait de se nourrir correctement pour prévenir les maladies futures. Donc, plus tôt nous commencerons, mieux ce sera.

N’oubliez pas que la nutrition intégrative vise à atteindre un équilibre optimal entre la santé physique, mentale et émotionnelle. C’est une philosophie de vie que l’on choisit pour se sentir bien et pour en constater les effets à moyen et long terme. Nous vous encourageons à l’essayer !

New Call-to-action

Laissez un commentaire

Il n'y a pas de commentaires

​ ​