5€ de descuento en tu primera compra !Apúntate ahora!

Polyarthrite-rhumatoide-et-fatigue

Polyarthrite rhumatoïde et fatigue : causes et solutions

14 minutos 697 views

La polyarthrite rhumatoïde et la fatigue vont de pair. La polyarthrite rhumatoïde est une maladie complexe qui va au-delà des douleurs articulaires. La fatigue et l’épuisement sont des symptômes courants qui peuvent affecter de manière significative la qualité de vie des personnes qui en souffrent.

Heureusement, grâce à une approche holistique et à un soutien adéquat, il est possible de gérer la fatigue et de trouver des stratégies pour améliorer la qualité de vie.

New Call-to-action

Qu’est-ce que la polyarthrite rhumatoïde et quels sont ses symptômes ?

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie auto-immune chronique. Elle se caractérise par une inflammation persistante des articulations, qui peut provoquer des douleurs, des raideurs, des gonflements et une perte de la fonction articulaire. Bien que la douleur articulaire soit l’un des symptômes les plus courants, la polyarthrite rhumatoïde et la fatigue sont liées, car la maladie peut également entraîner divers autres problèmes, tels que la fatigue et l’épuisement.

Polyarthrite-rhumatoide-et-fatigue-symptomes

La fatigue est un symptôme courant chez les personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde et peut survenir même en l’absence de douleurs articulaires intenses. La fatigue liée à la polyarthrite rhumatoïde n’est pas simplement due à la fatigue physique, mais est associée à la maladie elle-même et à d’autres facteurs connexes.

La cause exacte de la fatigue dans la polyarthrite rhumatoïde n’est pas entièrement connue, mais on pense qu’elle est liée à une inflammation chronique, au stress physique et émotionnel, ainsi qu’à des perturbations du système immunitaire. L’inflammation prolongée affectant l’organisme, caractéristique de la maladie, peut épuiser les ressources énergétiques du corps et nuire à la vitalité des personnes qui en souffrent.

De plus, la douleur constante et le manque de sommeil dû à cette gêne peuvent contribuer à un sentiment de fatigue. La dépression et l’anxiété, fréquentes chez les personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde, peuvent également accroître le sentiment d’épuisement et la fatigue.

Méthodes de gestion de la fatigue et de l’épuisement liés à la polyarthrite rhumatoïde

Il est important de noter qu’en cas de polyarthrite rhumatoïde, la fatigue ne peut être soulagée par un simple temps de sommeil ou de repos supplémentaire. Il s’agit souvent d’une fatigue persistante et affaiblissante qui peut affecter la qualité de vie des malades.

Pour minimiser les inconvénients de cet effet secondaire de la maladie, il est essentiel d’adopter une approche holistique comprenant à la fois un traitement médical et des mesures pour se soigner soi-même. Voici quelques recommandations pour lutter contre la fatigue :

  1. Établir une routine de sommeil appropriée et veiller à se reposer suffisamment.
  2. Pratiquer une activité physique à faible impact, comme la marche ou la natation, pour améliorer l’endurance et réduire la fatigue
  3. Faire des pauses fréquentes au cours de la journée et éviter le surmenage sur le plan physique
  4. Planifier et prioriser les activités quotidiennes, afin d’éviter l’épuisement.
  5. Maintenir une alimentation saine et équilibrée.
  6. Apprendre des techniques de relaxation et de gestion du stress, telles que la méditation ou le yoga.
  7. Consulter un spécialiste pour évaluer les options thérapeutiques susceptibles d’aider à soulager la fatigue.

Mettre en place des habitudes de sommeil régulières, faire de l’exercice fréquemment et pratiquer des techniques de relaxation telles que la méditation ou le yoga sont des moyens efficaces, même s’il est préférable de s’attaquer à la source du problème pour trouver la solution la plus efficace.

Remédier au problème en amont

Il est essentiel de conserver des os et des muscles solides et sains pour éviter les blessures. Le simple respect de certaines règles permet d’améliorer la qualité de vie. Voici quelques recommandations :

Polyarthrite-rhumatoide-et-fatigue-2
  1. Éviter la sédentarité : passer trop de temps assis ou inactif peut affaiblir les muscles et les os. Essayez d’interrompre les périodes de sédentarité prolongées par de courtes pauses actives, telles que la marche ou les étirements.
  2. Maintenir un poids sain : un excès de poids peut exercer une pression supplémentaire sur les os et les articulations, augmentant ainsi le risque de blessure. Le maintien d’un poids sain grâce à une alimentation équilibrée et à une activité physique régulière est bénéfique pour la santé des os et des muscles.
  3. Éviter la consommation excessive d’alcool et de tabac : ces deux substances peuvent affaiblir les os et augmenter le risque de blessure. Réduire ou éliminer leur consommation peut être bénéfique pour la santé des os et des muscles.
  4. Faire de l’exercice régulièrement : cela renforce les muscles et les os. Les exercices de force, comme l’haltérophilie, et l’aérobic à impact, comme la marche ou la course, peuvent être bénéfiques. Consultez un professionnel de la santé pour obtenir des recommandations spécifiques en fonction de votre condition physique.
  5. Alimentation équilibrée : une alimentation riche en calcium, en vitamine D, en protéines et autres nutriments est essentielle pour la santé des os et des muscles. Il convient de consommer des produits laitiers, du poisson, des fruits, des légumes, des légumineuses et des aliments riches en protéines maigres.
    • Le calcium : le calcium est essentiel à la solidité des os. Vous pouvez l’obtenir à partir d’aliments tels que les produits laitiers, les sardines, les amandes, les brocolis et les aliments enrichis. Si vous avez des difficultés à obtenir suffisamment de calcium par votre alimentation, vous pouvez recourir à des compléments alimentaires.
    • La vitamine D : est essentielle pour une bonne absorption du calcium. Une exposition sûre au soleil et la consommation d’aliments tels que les poissons gras, les jaunes d’œufs et les aliments enrichis peuvent vous aider à obtenir de la vitamine D. En cas de carence, il est conseillé de prendre des compléments alimentaires.

Dans une certaine mesure, la polyarthrite rhumatoïde et la fatigue qu’elle entraîne peuvent être gérées. L’application de conseils en matière d’alimentation et de mode de vie peut aider à gérer l’ensemble des symptômes qu’elle provoque, tant au niveau des articulations (douleur, raideur, gonflement et perte de fonction) qu’au niveau de la fatigue et de l’épuisement.

En cas de polyarthrite rhumatoïde, la fatigue peut être invalidante et nuire à la qualité de vie. Outre les stratégies mentionnées ci-dessus, des suppléments à base de fer et de vitamines B peuvent être utiles pour soulager la fatigue chez certaines personnes. Le silicium organique est également indispensable, car il favorise la récupération et apporte une protection supplémentaire aux articulations. De plus, il prévient l’apparition de la fatigue, ressentie par les personnes qui incorporentSilicium G5 Original ou Silicium G5 Siliplantdans leur alimentation. La supplémentation peut se faire via d’autres compléments sous forme de liquide. Connaissez-vous Orgono Sport Recovery? Il est très efficace pour améliorer la fonction musculaire et régénérer les tissus. N’oublions pas que ces compléments sous forme liquide peuvent être complétés par le gel Silicium G5 à usage topique, qui apporte un soulagement immédiat grâce à sa fraîcheur et à sa capacité d’absorption rapide.

New Call-to-action

Laissez un commentaire

Il n'y a pas de commentaires

​ ​