5€ de descuento en tu primera compra !Apúntate ahora!

Rhinite due au froid

Rhinite froide : Qu’est-ce que la rhinite et comment la soigner ?

15 minutos 124 views

Avec l’arrivée des basses températures, vous souffrez peut-être de congestion nasale, d’éternuements ou d’écoulement nasal. Pensez-vous souffrir de rhinite à cause du froid ? En réalité, en hiver, il est fréquent que des symptômes similaires à ceux des allergies respiratoires, tels que ceux mentionnés ci-dessus, apparaissent. Bien qu’il ne s’agisse pas d’une pathologie douloureuse, elle est très gênante pour les patients car elle les oblige à avoir toujours un mouchoir à portée de main.

Cela est dû non seulement à la baisse de la température, mais aussi au fait que la ventilation des pièces et l’humidité sont moins bonnes. Pour nous protéger du froid, nous avons tendance à ne pas ventiler correctement nos maisons, ce qui ne fait qu’augmenter les allergènes.

Symptômes de la rhinite

New Call-to-action

Avant de connaître les symptômes de la rhinite, il est important de savoir exactement de quoi il s’agit. Il s’agit d’une gêne nasale dont l’origine peut être due à de nombreux et différents facteurs. Elle est très répandue dans la population et se développe, dans la plupart des cas, de manière chronique chez les patients. 

Cette pathologie peut être accompagnée d’autres maladies telles que l’asthme, l’otite ou la sinusite, voire la conjonctivite allergique. 

Pour en savoir un peu plus sur la rhinite froide, il est essentiel d’en connaître les principaux symptômes :

  • Le nez qui coule.
  • Éternuement.
  • Nez bouché.
  • Le nez qui démange.

Types de rhinite

Bien que la rhinite causée par le froid soit très fréquente à cette époque de l’année, elle peut également survenir à tout moment de l’année. Eh bien, cette maladie peut être classée de différentes manières selon la cause qui la provoque :

  • La rhinite allergique. Cette maladie est causée par certaines substances qui provoquent une réaction du système immunitaire des personnes, comme les acariens, le pollen, les poils d’animaux, etc. Pour améliorer les allergies respiratoires, il est conseillé de prendre des compléments naturels à base de silicium, car il contribue à augmenter les défenses de notre organisme, entre autres avantages.
  • La rhinite infectieuse. Dans ce cas, elle est le plus souvent causée par une infection virale, mais aussi par des bactéries ou d’autres micro-organismes.
  • Rhinite causée par des médicaments. Bien que cela puisse paraître étrange, certains médicaments comme l’aspirine, les anti-inflammatoires non stéroïdiens, les médicaments contre l’hypertension, les antidépresseurs, les contraceptifs… peuvent provoquer une rhinite.
  • La rhinite hormonale. Les symptômes de la rhinite peuvent également être dus aux hormones, que ce soit pendant la grossesse, les menstruations ou la ménopause. 
  • La rhinite idiopathique lorsqu’il n’y a pas de cause connue.
Rhinite due au froid symptome

Traitement de la rhinite

Si vous souffrez de rhinite, vous serez intéressé de savoir que le traitement de la rhinite dépend en grande partie de la raison de la rhinite. Par exemple, en cas de rhinite allergique, le plus important est d’essayer d’éviter, autant que possible, la substance ou le facteur qui en est la cause. Cependant, dans le cas de la rhinite causée par le froid, il est souvent très difficile de l’éviter. 

Dans certains cas, le médecin peut juger nécessaire d’administrer des médicaments visant à atténuer les symptômes, mais cela dépend des caractéristiques individuelles de chaque patient et de l’intensité de la pathologie. Dans certaines situations, le médecin peut prescrire des sprays de corticostéroïdes, des antihistaminiques ou des médicaments pour décongestionner les voies nasales. Cependant, ce type de médicament a une série d’effets secondaires, il est donc préférable d’opter pour des remèdes naturels qui ne nuisent pas à l’organisme.

Dans le cas de la rhinite allergique, une solution possible peut être l’immunothérapie lorsque l’agent causal est identifié. Toutefois, les effets peuvent nécessiter des mois, voire des années de traitement.

Conseils pour soulager la rhinite

Si vous voulez soulager les symptômes ou essayer d’éviter la rhinite causée par le froid ou tout autre type de rhinite, il est important de tenir compte des conseils suivants. Attention !

  • Aérez votre maison même en hiver pour éviter que les allergènes ne se concentrent dans votre maison. Il n’est pas nécessaire de garder les fenêtres ouvertes pendant plus de 5 ou 10 minutes.
  • Gardez votre maison exempte de poussière et d’acariens. 
  • Buvez au moins 1,5 à 2 litres d’eau par jour, car l’hydratation est essentielle pour contrôler les symptômes.
  • Lavez vos narines pour éviter un nez bouché.
  • Si vous avez des allergies et que vous savez ce qui les déclenche, essayez de les éviter autant que possible. Par exemple, si vous êtes allergique à l’olivier, essayez de ne pas vous trouver dans des zones où il y a beaucoup d’oliviers.
  • Essuyez votre nez doucement et régulièrement, afin de réduire la quantité de mucus et d’éviter les agents irritants.

Remèdes maison pour calmer la rhinite

Comme nous l’avons expliqué ci-dessus, la rhinite due au froid ou à toute autre cause n’est pas une maladie douloureuse, mais elle est très gênante. C’est pourquoi nous souhaitons vous aider à soulager les symptômes grâce aux remèdes maison suivants :

  • L’eau de mer. Grâce à ce type de solution saline, vous serez en mesure d’éliminer le mucus des voies nasales. 
  • Vapeur. Prévient l’irritation des voies nasales et, en même temps, permet aux voies nasales d’être dégagées. Ainsi, vous pouvez oublier les autres symptômes de la rhinite tels que les éternuements et l’écoulement nasal.
  • Le gingembre. Il fonctionne comme un antihistaminique naturel qui possède également des propriétés antibactériennes, antivirales et anti-inflammatoires. 
  • Le curcuma. Aide à soulager les symptômes de la rhinite allergique grâce à son pouvoir anti-inflammatoire et antioxydant.
  • L’ail. Sa teneur en quercétine en fait un antihistaminique fantastique, ainsi que d’excellentes propriétés antibactériennes et antibiotiques.
  • Vinaigre de cidre de pomme. Fonctionne également comme un antibiotique et un antihistaminique.
  • Ortie. En médecine alternative, il a été utilisé comme antihistaminique et anti-inflammatoire.
  • Les probiotiques. Leurs propriétés aident à soutenir le système immunitaire, donc si vous en prenez fréquemment, vous réduirez les symptômes de la rhinite.
  • La vitamine C. Aide à soulager les symptômes d’allergie et contribue également à soutenir le système immunitaire.
  • G7 Original, aide à améliorer les symptômes d’allergies respiratoires.
  • G7 Defender, idéal pour soulager les symptômes d’allergies grâce à ses ingrédients, tels que l’astragale, le champignon du soleil, l’avoine… De plus, ce complément parvient à augmenter les défenses (curcuma), possède un pouvoir antiviral (propolis), prévient les rhumes (échinacée) et constitue un véritable soutien du système immunitaire (Shiitake).

Vous savez maintenant qu’avec la baisse des températures, il est assez fréquent d’avoir une rhinite due au froid, mais aussi à d’autres causes que nous vous avons détaillées ci-dessus. N’oubliez pas l’importance de la ventilation de la maison malgré les basses températures, en effet, il suffit d’ouvrir les fenêtres pendant 10 minutes pour purifier l’air. N’oubliez pas non plus de vous laver le nez et d’utiliser des remèdes maison pour atténuer les symptômes.

Laissez un commentaire

Il n'y a pas de commentaires

​ ​