5€ de descuento en tu primera compra !Apúntate ahora!

Dermatite-du-stress

Dermatite liée au stress : comment lutter contre cette affection cutanée ?

16 minutos 70 views

Les situations stressantes sont capables de déséquilibrer le bon fonctionnement de notre organisme, surtout lorsqu’elles perdurent dans le temps. 

En fait, le stress peut déclencher des problèmes de santé à différents niveaux et à différents degrés, la peau étant l’une des zones du corps les plus touchées. 

Un exemple de ce phénomène est la dermatite du stress, un problème de peau de nature inflammatoire qui peut toucher des personnes de tout âge.  

Qu’est-ce que la dermatite ?

New Call-to-action

En termes généraux, la dermatite est une maladie inflammatoire de la peau qui se traduit par l’apparition d’éruptions cutanées appelées eczéma et provoque des rougeurs et des démangeaisons.

Cependant, il existe différentes formes de dermatites qui diffèrent par leur cause et leurs symptômes, comme la dermatite séborrhéique, la dermatite de contact, l’herpétiforme ou la dermatite atopique, entre autres.

La dermatite atopique est l’un des types de dermatite les plus courants. De nombreux facteurs sont impliqués dans son développement, mais la cause exacte reste inconnue. 

Cependant, on sait que le stress peut jouer un rôle très important dans sa manifestation et son aggravation ; en fait, dans de nombreux cas, il en est le principal déclencheur, auquel cas on parle de dermatite du stress.

Dermatite du stress

Dans la dermatite du stress, il existe un lien étroit entre l’état émotionnel et l’état de la peau, car les émotions et le degré de tension peuvent déclencher différentes réactions au niveau de la peau. 

Les situations stressantes, qu’elles soient occasionnelles ou chroniques, peuvent entraîner une dermatite liée au stress, mais aussi d’autres problèmes de peau, comme le psoriasis, qui peuvent être déclenchés ou aggravés par des conditions stressantes.

démangeaisons-au-niveau-du-bras-liée-au-stress

Le stress : cause et conséquence de la dermatite atopique

Le stress peut favoriser une réponse inflammatoire capable de déclencher des épisodes de dermatite atopique sévère, mais les poussées de dermatite peuvent également entraîner un stress élevé et d’autres conditions psycho-émotionnelles, telles que l’anxiété et la dépression.

En d’autres termes, c’est un problème de peau qui peut avoir un impact émotionnel et psychologique important sur les personnes qui en souffrent.

En général, cela se produit parce que la gêne et la douleur causées par les poussées de dermatite peuvent être si intenses qu’elles finissent par affecter le repos et la vie quotidienne des personnes concernées.

Nous sommes donc confrontés à un problème qui se retourne souvent contre lui-même et qui, pour éviter d’entrer dans un cercle vicieux, nous oblige à agir tant au niveau de la peau que du bien-être émotionnel.

Comment savoir si je suis atteint de dermatite du stress ?

La dermatite atopique liée au stress se caractérise par des poussées, de sorte qu’il existe généralement une association circonstancielle et temporelle plus ou moins claire dans la manifestation des symptômes.

En d’autres termes, lorsque le stress est le facteur clé ou le déclencheur, les poussées ont tendance à se produire à proximité de situations stressantes ou de périodes de détresse émotionnelle. 

La dermatite due au stress peut également être suspectée lorsque la tension psychologique et/ou émotionnelle aggrave les symptômes en cours.

Symptômes de la dermatite atopique liée au stress

Les manifestations cutanées causées par la dermatite ont tendance à apparaître dans les plis des coudes et à l’arrière des genoux, bien qu’elles puissent se produire sur n’importe quelle zone du corps.

Les symptômes qui peuvent être ressentis à la suite de ce type de dermatite sont les suivants :

  • Des démangeaisons, qui peuvent être intenses sur la peau et conduire à des plaies de grattage.
  • Urticaire, qui peut suinter du liquide.
  • Peau sèche et eczéma, avec des zones de peau rouges, rugueuses, squameuses et craquelées.
  • Les croûtes, qui peuvent apparaître en grattant les plaies.

Comment guérit-on la dermatite du stress ?

La dermatite a tendance à devenir chronique, bien que, comme elle se manifeste sous forme de poussées, les symptômes et la gêne ne soient généralement pas présents en permanence. 

La fréquence des épisodes varie fortement d’une personne à l’autre et même au cours de la vie d’une même personne. Parfois, des années peuvent s’écouler entre les poussées, alors que dans d’autres cas, elles peuvent se produire sur des périodes relativement courtes.

Il n’existe pas de traitement curatif ni de remède définitif pour ce problème de peau. Le traitement de la dermatite atopique vise donc à réduire les symptômes qui apparaissent lors des poussées ou des rechutes, comme les démangeaisons et l’eczéma.

Outre le soulagement des symptômes, le traitement permet également de prévenir l’aggravation de la dermatite et le développement d’éventuelles complications.

On utilise généralement des produits à usage topique, bien que le type exact dépende des caractéristiques spécifiques de l’eczéma (lésions suintantes ou lichénifiées), de la localisation et de l’intensité avec laquelle l’eczéma s’est développé, de l’âge de la personne, de son état de santé et de sa réponse aux traitements précédents, le cas échéant.  

Les mesures thérapeutiques doivent également garantir une hydratation adéquate de la peau, car la peau des personnes souffrant de dermatite atopique liée au stress a tendance à être plus sèche et plus irritable tout le temps.

dermatite-du-stress-eczéma-sur-les-jambes

Il est donc essentiel de prendre soin de la peau et de la maintenir hydratée, même en l’absence de lésions ou de poussée active. Pour ce faire, on peut appliquer des crèmes émollientes, de préférence sur une peau humide. 

En outre, il est conseillé d’utiliser des crèmes et des savons spécialement formulés pour les peaux atopiques ou très sensibles. 

Ces soins de base peuvent également être complétés par des éléments bénéfiques pour les peaux présentant ce type de problème, comme le silicium organique.

Cet oligo-élément contribue à la régénération et au renforcement de la barrière cutanée, entre autres, parce qu’il stimule la synthèse du collagène et de l’élastine.

Par conséquent, le silicium apaise, calme, hydrate et nettoie la peau, tout en réduisant les démangeaisons et en améliorant la résistance de la peau.   

Cependant, dans le cas de la dermatite du stress, il ne suffit pas de s’occuper des manifestations cutanées, il sera également important de s’occuper de la gestion du stress.

En d’autres termes, lorsque le stress est le facteur clé du développement de la dermatite, le fait de ne traiter que les symptômes physiques n’aidera pas à prévenir de nouvelles poussées.

Traiter le stress pour améliorer la dermatite

Bien qu’il soit préférable de consulter un spécialiste qui pourra évaluer et conseiller à titre individuel, voici quelques stratégies générales pour mieux gérer le stress

  • Apprendre à identifier les facteurs de stress ou les situations qui nous causent du stress et entraînent les poussées de dermatite dont nous souffrons.
  • Pratiquer des techniques de relaxation et de respiration qui nous aident à atteindre un état d’équilibre et de détente. 
  • Recourir à des activités qui, bien que n’étant pas axées sur la relaxation, sont relaxantes sur le plan individuel (lire, marcher, écouter de la musique, cuisiner, broder, etc.)
  • Faire régulièrement de l’exercice physique, car il améliore directement et indirectement le bien-être émotionnel en nous faisant nous sentir en meilleure santé et plus à l’aise avec notre apparence physique (meilleure estime de soi). 
  • Adopter un mode de vie sain, avec une alimentation saine et équilibrée et sans mauvaises habitudes comme le tabac ou l’alcool.

Prenez soin de votre peau et de votre état émotionnel

En résumé, si vous souffrez de dermatite liée au stress, vous devez prendre soin à la fois de votre peau et de votre bien-être émotionnel, car les deux sont étroitement liés. 

De plus, pour réduire l’apparition et/ou l’intensité des poussées, bannissez les mauvaises habitudes de votre vie et veillez à apporter à votre corps et à votre peau tous les nutriments et minéraux dont ils ont besoin.

Laissez un commentaire

Il n'y a pas de commentaires

​ ​